Prothésiste ongulaire : choisir une formation spécialisée

Prothésiste ongulaire

Le domaine de l’esthétique est divisé en plusieurs spécialisations. Une de ses spécialisations est l’onglerie. L’onglerie peut être présenté de maniéré simple par la pose de faux ongles, de verni ou tout simplement de soin et traitement sur les ongles que cela soit pour les mains ou les pieds. Tout le monde peut y accédé suite à un parcours très spécialisé sanctionné par une diplôme d’aptitude a exercé le métier de prothésiste ongulaire même si une flexibilité est accorder au personne ne disposant pas ce certification mais qui pratique les manucures.

En quoi consiste le travail ?

Prothésiste ongulaire c’est une professionnelle qui a pour spécialisation la pose de faux ongles ainsi que le fait de décoré les ongles. Ce métier demande de la délicatesse, de la patience ou encore de la précision. Le respect des règles de travail et le professionnalisme son des éléments qui doivent être respecté quotidiennement ? Non demander mais très essentielle la sociabilité est une attitude très important pour exercer le métier. La pose de faux ongles ou de vernis peut être une tache pouvant prendre beaucoup de temps, il est nécessaire de rassurer les clients de les mettre en confiance. Il arrive aussi que proposer des discussions se rajoute à la fiche métier de la professionnelle de l’onglerie. En fonction du client il arrive que le spécialiste amené à proposer au client. French manucure, extension des ongles, soin des ongles dégradés sont des exemples de proposition.

En somme le spécialiste des ongles ou le prothésiste ongulaire est responsable de l’embellissement  que cela soit pour les mains ou les pieds du client en mettant en avant le côté artistique du travail.

Qualification et compétence ?

A la différence d’une simple séance de manucure, prothésiste ongulaire présente des aspects plus complexes et très esthétiquesChaque prothésiste doit être capable d’une grande rigueur. La précision des gestes, une grande sensibilité a l’esthétique, tout travail doit être vu à la loupe sur les conditions d’hygiène. Comme il s’agit d’un travail manuel, il faut donc être très méticuleux, patient et avoir de la dextérité. Lorsque le professionnel travaille à son compte, il ou elle doit avoir des compétences commercial, force de proposition, de vente et de fidélisation de ses client. Vu que l’onglerie est domaine très compétitif, il faut être aussi amé créative, avoir son propre style.

Est si l’on n’a pas le bac ?

Pour intègre le domaine, il est utile de suivre une formation très spécialiser. Ainsi en fonction du parcours académique de l’intéressé, il ou elle peut faire le choix entre. Il arrive que pour diverse motif les personnes désireux de s’orienté vers l’esthétique, la cosmétique et du domaine de la parfumerie n’ont pas le baccalauréat, qui est selon la définition est le premier diplôme universitaire validé à la suite d’un examen. Cet examen clôture les études de second degré. Titularisant ainsi la personne de bachelier. Ou encore pour les personnes qui ne sont pas encore arrivé au baccalauréat mais qui souhaite directement anticipé leur vie actives. C’est-à-dire recourir son parcours et directement passé à l’étape où il s’adonnera a des activités lucratives.  Pour ses personnes, il existe des cursus spécialisé.

Premièrement, le CAP ou Certificat d’Aptitude Professionnelle en Esthétique qui est une formation de deux ans sanctionné par un diplôme. Ce cursus a été créé à l’origine pour les élèves désireux de trouvé une formation professionnalisant leur permettant de de renter dans la vie active le plus vite possible. La formation leur permet de maitriser toute les technique de soins esthétiques : soin du corps, manucure, ou encore maquillage. Ce parcours est validé d’un diplôme de niveau IV. L’élève à la possibilité de le faire en formation initiale  dans un lycée, en alternance c’est-à-dire avec un contrat professionnel, en formation continue pour les personnes ayant déjà une un accès au domaine ou secteur proche. Une validation des acquis est aussi possible pour les personnes qui exerce déjà le métier sans avoir de diplôme ou souhaitant les formaliser. Pour les personnes en reconversion, cela est aussi possible. Et enfin une formation à distance est aussi possible via des organismes spécialiser dans le e-learning.

Deuxièmement, le BAC Pro en Esthétique Cosmétique Parfumerie est un cursus formant des personnes qui seront qualifiés pour les conseils et la vente de cosmétiques. Sans oublier la gestion administrative et financière des points de vente.

Ces personnes pourront intégrer des instituts de beauté, ou encore des parfumeries ou des établissements spécialisés dans la cure ou de thalassothérapie ou encore de balnéothérapie. Le cursus est disponibles pour tout élevés de troisièmes qui y passeront trois ans. Pour les titulaires de CAP ou de BEP, il faudra une période de deux ans. Sur ses deux à trois ans, les intéressés devront passer une période de 16 semaines en entreprise.formation pour devenir prothésiste ongulaire

Pour les titulaires de bac

Il existe le BTS ou Brevet de Technicien Supérieur en Esthétique-cosmétique représente l’opportunité de varier le secteur de recherche d’emploi. Le BTS en Esthétique-cosmétique offre la possibilité d’intégré le secteur de la pratique esthétiques, de l’exercé en tant que commercial ou encore de l’intègre en tant que scientifique ou chimiste en Esthétique-cosmétique. Le diplôme se prépare en deux ans. La formation est pluridisciplinaire et spécialisé par une variété de module de formation, en langue, culture et technique d’organisation et les domaines scientifiques : physique, chimie, biochimie et autre. Il sera par la suite demander un stage de 12 semaines au prétendant afin de valider son parcours.

Apres le BTS, il existe encore un autre cursus, qui est le bachelor.  Anglaise d’origine, elle est utilisé pour désigne un diplôme. Normalement le bachelor représente un diplôme delivré par des organisations académique privé. Le Bachelor en Esthétique qui est une formation de  trois ans ou d’une équivalence niveau bac+3. Ce cursus permet une  spécialisation dans la gestion des instituts de beauté, de spa ou de centre de soins. Plus accès vers la commercialisation de produit de bien-être, d’esthétiques ou de maquillage. Comme tour cursus académique, cette formation nécessite un stage en entreprise. Si durant le stage, l’apprenti trouve la possibilité d’acquérir un contrat professionnel, il pourra passer en alternance de formation et continuer son parcours tout en acquérant de expérience.

Est-il possible d’évoluer ?

Lorsque l’on intègre la vie active, il y a tout d’abord un moment où l’on doit faire ses preuve, le désir et d’évoluer parmi les meilleur. Vien en suite le désir de se faire un nom, de devenir une référence en la matière, de diffuser son propre style. Et viens enfin la phase où l’on pense à son future, de ce que l’on va faire après. De comment l’on va évoluer dans le secteur. En fonction de l’ancienneté, des compétences et des aptitudes, chacun est amené à évoluer. Les prothésistes ongulaires peuvent donc rajouté d’autre spécialisation d’extension. Devenir spécialiste en formation onglerie. Ou s’orienté vers une formation de prothésiste. Mais l’évolution la plus convoité est celui d’ouvrir son propre cabinet. De proposé ainsi ses propre service et spécialisation.